The psy world

Un moyen simple de comprendre le monde de la psychologie.

Que recouvre le terme "psychologue" ?

Le psychologue est versé dans l'art de comprendre l'humain dans sa dimension psychologique, c'est-à-dire spirituelle et mentale.

Ceci inclut la compréhension de l'être dans ses rouages intérieurs, mais aussi dans son environnement. D'autre part, le psychologue va au-delà de ce dont le sujet a conscience et explore aussi son inconscient.

Cela l'amène à étudier les comportements humains de tout type, aussi bien normés qu'inhabituels ou dits pathologiques.

Les différentes méthodes de travail du psychologue

Le plus souvent, le psychologue est là pour faire l'évaluation psychologique d'une personne. Pour ce faire, il intervient à différents niveaux : cognitif (les pensées, l'intellect) ; émotionnel ; comportemental (actes et attitudes) ; social (soit, comme dit plus haut, tout ce qui concerne l'environnement de l'individu), mais en aucun cas directement sur la santé.

Les recherches scientifiques ainsi que l'expérience acquise par les professionnels depuis des décennies ont révélé des modèles qui aiguillent le psychologue dans ses évaluations. Cela lui permet d'affiner les résultats obtenus par le biais de tests, de questionnaires et surtout d'entretiens. Ceux-ci sont très normés, ce ne sont pas des discussions, mais de véritables actes professionnels.

Les évaluations qui découlent de ces pratiques permettent le cas échéant au psychologue de faire de l'accompagnement sur le long terme, du conseil ou d'orienter les personnes vers des prises en charge adaptées. Ces interventions non-thérapeutiques peuvent laisser la place à des interventions proprement thérapeutiques si le psychologue est également formé en psychothérapie ou en psychanalyse. Dans tous les cas, le psychologue n'étant pas un médecin, il ne peut pas prescrire de médicaments (sauf s'il est aussi psychiatre).

La formation du psychologue

Ce n'est pas parce qu'il n'est pas médecin que le psychologue n'a pas suivi un cursus précis. Il lui est nécessaire de suivre des études universitaires en psychologie jusqu'au master 2 (5 ans) ou au doctorat (8 ans). Ces deux diplômes d'État sont les garants de sa compétence. En effet, ils sanctionnent un minimum de 1 500 heures d'enseignement spécialisé, ainsi que des stages et, par ailleurs, des cours annexes d'épistémologie, de neurophysiologie, de statistiques, de pharmacologie, de classifications diagnostic types DSM5 et CIM-1...

Par ailleurs, il lui est possible de s'initier en parallèle à diverses approches et techniques de psychothérapie pour développer un pan thérapeutique qui est absent de la discipline psychologique. De même, le psychologue peut se former à la psychanalyse. Il existe enfin des psychiatres, donc des médecins, qui détiennent aussi un diplôme de psychologie.

Le cadre légal du travail du psychologue

Les compétences du psychologue sont utiles en de nombreuses circonstances et dans de nombreux contextes. Souvent, il exerce libéralement ou est salarié dans une institution, mais il peut également devenir expert judiciaire ou consultant free-lance pour des entreprises.

Dans tous les cas, un psychologue doit détenir le diplôme afférent et, s'il exerce sa profession, il sera inscrit sur le répertoire ADELI. Le titre de psychologue est en effet protégé par une loi de 1985 et l'usurper est condamné au pénal. Pour plus d'informations, il est bon de se renseigner sur le site psychologue-legislation.com.